Visions pour une bonne gouvernance des politiques sociales au Maroc.

Appel à Contribution

 Colloque international organisé par la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Fès – Département de Sciences économiques et gestion – Laboratoire de Coordination des Etudes et des Recherches en Analyses et Prévisions Economiques (CERAPE) et le Département de droit public – Laboratoires des Etudes Constitutionnelles, Financières et du Développement (LECFD) en partenariat avec la Fondation Hanns Seidel sous le thème :

Visions pour une bonne gouvernance des politiques sociales au Maroc.

Le 05  mars 2019

Contexte et objectifs du Colloque

Le Maroc a mis en œuvre un ensemble varié de politiques sociales durant les deux dernières décennies.  Le but recherché à travers ces politiques est de lutter contre la pauvreté et de promouvoir la situation sociale et économique des personnes défavorisées.

Plusieurs politiques sociales touchant différents aspects et domaines ont été conçues. A côté de l’INDH dont les effets sur la réduction de la pauvreté au Maroc sont intestables, il y a également la politique d’éducation, de santé et d’emploi et la politique en faveur des personnes âgées.  Il faut souligner que ces politiques se sont également intéressées aux programmes de protection sociale via le Fonds de cohésion sociale (régime d’assistance médicale « Ramed », programme « Tayssir » aidant les familles pauvres à supporter le coût de la scolarisation de leurs enfants, programme « Daam » d’aide directe aux veuves en situation de précarité ayant des orphelins à charge, les programmes d’assistance sociale des personnes en situation de handicap).

Cette intervention de l’Etat en matière sociale s’inscrit dans le cadre du respect des engagements du Maroc en ce qui concerne les objectifs du millénaire pour le développement puis actuellement en relation avec les objectifs du développement durable.

Pour financer ces politiques, des enveloppes budgétaires importantes ont été mobilisées et des fonds à caractère social ont été créés.

Malgré les efforts fournis par les pouvoirs publics en la matière, les résultats produits par les politiques sociales restent en deçà des espérances. C’est ce qu’a souligné le Roi Mohammed VI lors de son Discours à l’occasion de la fête du trône le 30 juillet 2018 : « l’ampleur du déficit social et les modalités de réalisation de la justice sociale et territoriale sont parmi les principales raisons qui Nous ont incité à appeler, dans le Discours d’ouverture du Parlement, au renouvellement du modèle de développement national ».

C’est dans ce sens que le souverain a souligné qu’il est « insensé que plus de cent programmes de soutien et de protection sociale, de différents formats et se voyant affecter des dizaines de milliards de dirhams, soient éparpillés entre plusieurs départements ministériels et de multiples intervenants publics. »

Il est donc évident qu’une plus grande cohérence des politiques sociales permettrait d’en augmenter leur portée et leur efficacité. C’est que les politiques d’éducation, de santé, d’emploi et de lutte contre la pauvreté sont en interaction continue.

D’aucuns estiment que la faible efficacité des politiques sociales procède du manque d’évaluation stricte de ces dernières. Par ailleurs, et selon l’OCDE, « l’absence d’information au niveau local sur les plans ministériels a conduit à des doublons dans certains projets comme, à titre d’exemple, la construction d’infrastructures scolaires dans les zones rurales. ». Dans le même sens, les actions de l’INDH se développent parallèlement à d’autres programmes sociaux (tels que Tayssir, ramed) sans une réelle coordination.

L’objectif de ce Colloque est de présenter des visions nouvelles pour une efficacité et une bonne gouvernance des politiques sociales au Maroc. Des lectures et réflexions croisées des responsables, des chercheurs et de la société civile permettront d’asseoir une bonne conception et mise en en œuvre des politiques sociales.

Axes du Colloque

-La politique d’éducation et de formation.

-La politique de santé.

-Les politiques de lutte contre la pauvreté.

-Les politiques d’amélioration des conditions de vie dans les zones rurales.

-La politique en faveur des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite.

-Les politiques d’emploi.

Calendrier :

23 Février 2019 : Date limite d’envoi des propositions de communication

27 Février 2019 : Communication de la liste des propositions sélectionnées

05 mars 2019 : Tenue du Colloque

Coordonnateurs du Colloque :

Le professeur : Assou MANSOUR

Le professeur : Abderrazak EL HIRI

Pour la soumission des propositions, contactez :

cerapelefcd.colloque@gmail.com

Comité scientifique :

Pr. Assou MANSOUR . Pr. Thami BENHDECH. Pr. Mohamed AIT EL MEKKI. Pr.Amina HAOUDI , Pr.Rachid EL MARZGUIOUI, Pr.Mohamed BOUZLAFA, Pr.Bouchra BENCHEKROUN, Pr. Ahmed MOUFID , Pr. Abdelhak AZZOUZI , Pr. Abdesselam OUHAJJOU , Pr. Zoubida NEGGAZ , Pr. Madani AHMIDOUCH , Pr. Abderrazak ELHIRI, Pr.mohamed M’HAMDI, Pr. Ghali SAADANI, Pr. Taoufik KARIMI,  Pr. Mohammed ABDELLAOUI,Pr. Bouchra BENYACOU , Pr. Sanae DYANE, Pr. Fouad BEN ELHAJ, Pr. Abdelali BOUZOUBAA, Pr. Mohamed CHHITI, Pr. Mohamed REDA NOUR, Pr. Khadija OULGHAZI,

Comité d’organisation :

Pr. Assou MANSOUR , Pr. Abderrazak ELHIRI, Pr. Abdelali BOUZOUBAA, Pr.Driss TAHRI, Pr. Mohamme ACHEMLAL, Pr. Mohamed REDA NOUR, Pr. Khadija OULGHAZI, Pr. Meriyem ELKHAMLICHI , Pr. Abdelghani MRIDA, Pr. Abdelouahad ELQORAYCHI, Pr. Bouchra BENYACOUB, Pr. Sabah TRID, Pr. Sanae DYANE, Pr. Fouad BEN ELHAJ, Pr. Mounir BENBOUBKER , Pr. Hafid ELHASSANI, Pr. Mohamed CHHITI.


A Noter :

  • Dernière Mise à Jour le : Jeudi 05 Décembre 2019 à 18h53 – Tag :  Recrutement / Formation doctorale / PFE / Situation...

    info site

Faculté en chiffres (2018-2019):

  • 28561 inscrits en Licence
  • 267 en Licence Pro
  • 1660 en Master
  • 999 en Doctorat
  • 45 % de Sexe féminin
  • 10 Filières
  • 08 Licences Pro
  • 22 Masters
  • 11 Laboratoires de recherche
  • 161 Axes de recherche
  • 157 Enseignants
  • 70 Administratifs
  • 2332 Diplômés LMD
  • 601 Étudiants étrangers
  • 32 Nationalités

E-mail académique

Nous écrire :

Suivez-nous